Ride The Flavour (fr)

La compensation carbone de nos trajets en avion

Nov. 27th | 5 commentaires

Au Maroc, nous avons rencontré Mohamed, Irène et leurs enfants et découvert leur ferme biologique Saytlia. (Si vous les avez ratés, voici l’article et le reportage vidéo que nous avons réalisés sur leurs magnifiques vision et réalisation.) Quelques mois plus tard, en Inde, Damien a passé une semaine avec Devinder et Brij Bala, et a travaillé dans leur ferme, biologique aussi, DevBala Farm. (Si vous l’avez raté, voici l’article sur cette semaine de WWOOFing.)

Nous avons partagé avec vous ces deux belles initiatives et, grâce à vos dons (rappelez-vous, nous en avions conservé 20% à cet effet), nous avons aussi pu les aider financièrement. Mais ce sont finalement les seules que nous ayons rencontrées et soutenues, et lorsque nous sommes descendus de vélo en septembre dernier, nous avions toujours une bonne partie des 20%…

Alors nous avons d’abord décidé de compenser les émissions carbone liées à nos trajets en avion.


arrivee-aeroport-buenos-aires

Les divers calculateurs que nous avons essayés s’accordaient sur le même verdict : la somme des émissions liées à nos trajets en avion s’élevait à 16,5 tonnes équivalent CO2. Le chiffre ne nous parlait pas vraiment alors nous avons un peu creusé le sujet… Apparemment, le niveau d’émissions soutenable à long terme pour éviter des dérèglements climatiques majeurs sur la planète est de 2 tonnes par personne et par an. Waw ! Il semble que nous ayons été légèrement hors quota lors de cette année de voyage. Pour vous dire, il a suffi de notre trajet Madrid-Buenos Aires pour atteindre cette limite !

Alors nous avons fait confiance au programme CO2 Solidaire (porté par l’association GERES) et avons financé la compensation des 16,5 tonnes équivalent CO2  dont nous étions responsables : certificat de compensation*
* le certificat est au nom de Damien, mais c’est évident au nom de Ride the Flavour qu’il prend son sens !

Notre compensation financière ira à leur projet de diffusion de foyers de cuisson améliorés au Cambodge.

Cela dit et cela fait, il nous restait toujours quelques euros endormis n’attendant qu’à être réveillés. C’est pourquoi, nous recherchons maintenant des projets allant dans le sens d’une agriculture durable et nécessitant un petit coup de pouce pour voir le jour ou se développer.

Si d’ailleurs vous avez des idées ou des contacts à nous proposer, nous sommes tout ouïe !

**********

Avant de clore cet article, nous aimerions vous montrer le placard que Mohamed et Irène ont pu faire fabriquer grâce à vos contributions. Pile-poil le budget nous disaient-ils !


23-oct-2014-619

La photo était accompagnée d’un mail très sympa (comme toujours !), mais qui nous montre surtout qu’il n’existe pas de petites contributions. Nous n’étions que deux amis à vélo, nous n’étions finalement pas grand chose, et ce que nous avons fait n’était pas exceptionnel en soi, et pourtant…

« Nous vous remercions encore de ce magnifique cadeau qui nous fait souvent penser à vous. Mais aussi d’un autre magnifique cadeau que vous nous avez fait, et dont nous n’allions pas imaginer la portée, au moment où vous l’avez réalisé : le petit reportage sur Youtube et l’article « Saytlia La source de l’agriculture biologique ». Ils ont attiré l’attention de bon nombre de personnes vers notre activité, ont ajouté de la « crédibilité » à notre travail, nous ont permis de nous faire connaître. Les retombées, qui sait, seront encore plus importantes à terme.

Même si cela n’a pas un caractère financier, c’est un travail que vous avez réalisé avec engagement – et talent –
Pensez à l’indiquer parmi les « contributions » que vous avez apportées à notre développement !!! »

5 comments Ajouter un comentaire

  1. Les petites ruisseaux font les grandes rivières, vous avez tracé le votre qui va s’écouler surement encore longtemps et peut être en entrainé d’autres. Ce thème de voyage était suremment le plus difficile à réaliser, la encore belle réussite de tenacité, Bravo !


  2. Bravo ! Une réussite jusqu’au bout !


  3. Bravo un bon choix et un de plus ,beaucoup de félicitations pour l’ensemble de votre parcours une très bonne idée et bien mise en œuvre .Portez vous bien Maxime


  4. Salut mes amis! Le respect de vos engagements vous honore. Tant de petits mais beaux et nobles projets ont besoin de ce type d’aide, aussi modeste soit elle. Aussi impensable que cela puisse être, une goutte d’eau fait monter le niveau de la mer… c’est mathématique!


  5. C’est super d’avoir aidé, même un tout petit peu, ces familles qui respectent la nature dans leur travail et surement dans leur façon de vivre. On vous a suivi tout au long de votre voyage avec plaisir. Vous avez été à la rencontre des gens dans différents pays et peut être aussi à la découverte de vous-même. On vous souhaite bonne continuation. On vous embrasse.
    Gene et Pascal


Ajouter un commentaire





reset all fields